« MACHIAH’ – Ce qu’il faut savoir » par Rav Moché Mergui-Roch Hayéchiva

La TORAH dit, Parachat VAYEH’I (49-1) : « Yaacov appela ses fils et dit : Rassemblez-vous, Je veux vous raconter ce qui vous arrivera dans la fin des jours ». Concernant ce verset, le Traité talmudique PESSA’HIM 56A précise que Rabbi Chimon ben Lakich enseignait : Yaacov Avinou désirait révéler à ses enfants la fin des temps que lui avait dévoilée HACHEM lors du rêve de l’échelle sur laquelle les anges montaient et descendaient, mais la Présence divine s’est retirée de lui.

Surpris, Yaacov Avinou interroge ses enfants : Peut-être y a-t-il une imperfection dans ma descendance, de mon grand-père Avraham est sorti Ichmaël, de mon père Itzhak est sorti Essav ! Les douze fils de Yaacov répondirent en chœur en citant le CHEMA ISRAEL : « Écoute Israël, l’Éternel est notre D., l’Éternel est UN. » De même que dans ton cœur HACHEM est Unique, ainsi notre croyance en Hachem est totale. Par cette puissante récitation du CHEMA ISRAËL, les fils de Yaacov Avinou déclarent : nous ne cherchons pas à connaître la fin des temps, c’est notre croyance en HACHEM qui nous maintiendra jusqu’à la fin des temps.

Quel est le programme du MACHIAH’ ? Le RAMBAM nous éclaire à ce sujet : Il a 6 missions à accomplir :

  1. Il rétablit la royauté de DAVID ;
  2. Il reconstruit le troisième BETH HAMIKDACH ;
  3. Il rassemble tous les exilés en Eretz Israël ;
  4. Il rétablit les jugements de la Torah ;
  5. Il réinstaure le service des sacrifices ;
  6. Il remet en vigueur l’année shabbatique et le Jubilé.

Le MELEKH’ HAMACHIA’H se consacre à l’étude de la Torah et observe scrupuleusement toutes les Mitsvoth. Il stimule tous les enfants d’Israël à suivre toutes les Voies de la Torah et ramène le monde entier à servir HACHEM. Le RAMBAM précise : « Qu’il ne te vienne pas à l’esprit que le ROI MACHIAH’ devra opérer des miracles et des merveilles, ni de changer quelque chose du monde ou ressusciter les morts. » Certains Sages pensent qu’ELIYAOU HANAVI annoncera la venue du MACHIAH’. Toutes ces choses, PERSONNE ne sait comment elles se dérouleront, jusqu’à ce qu’elles aient lieu, car les paroles des prophètes sont énigmatiques. Les Sages eux-mêmes n’ont pas reçu, à ce sujet, de transmission.

La façon dont les évènements interviendront dans le détail ne constitue pas un sujet fondamental de la FOI, car de telles préoccupations ne conduisent pas l’homme à plus de crainte et d’amour pour HACHEM. Nos Sages nous enseignent : que se vide l’esprit de ceux qui calculent la fin des temps ! Il faut croire d’une foi parfaite à l’arrivée du MACHIAH’, bien qu’Il retarde son arrivée, comme dit le prophète H’ABAQOUK (2-3) : « Car encore que cette vision ne doive s’accomplir qu’au temps fixé, elle se hâte vers son terme, et elle ne mentira pas ; si elle diffère, attends-la avec confiance, car certes elle se réalisera sans trop tarder. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *